Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 20:14

Compagnons d’humanité

 

Créé à Avignon en 2007, le spectacle de Michel Hermon autour des poètes chantés par Ferré nous revient à Paris, dans un cadre insolite.

 

Sur les flots du canal Saint-Martin, une péniche amarrée est signalée par quelques guirlandes lumineuses, dans l’obscurité humide de la nuit. Comme le lieu d’un rendez-vous secret. Et sa cale est en effet le lieu d’un rendez-vous, avec tous ces « compagnons d’enfer » mis en mots par nos grands poètes, de Verlaine à Baudelaire en passant par Rimbaud, admirablement mis en musique par Léo Ferré, et tout aussi admirablement interprétés par Michel Hermon.


Des textes rugueux, des situations sombres… où pointe une humanité des bas-fonds, si lointaine et si proche de nous. Comédien tout autant que chanteur, Michel Hermon chante des textes à la ciselure parfaite, joue plus qu’il n’interprète… tant les nuances de sa voix, ses postures et jusqu’à son occupation de l’espace servent le propos de chaque poème. Évoquant des ivrognes inquiétants, des prostituées et leurs clients, des poètes maudits ou des artistes menant la vie de bohème… il parle aussi de lui, et semble-t-il de nous.


Entre un Hermon qui alterne puissance et retenue et le frêle Christophe Brillaud, qui l’accompagne magistralement au piano, s’exprime une complicité qui fait de ce spectacle un grand moment d’émotion. Tout cela judicieusement enveloppé par les éclairages de Jacky Azencott, qui nous font passer de l’humide bruine enveloppant les Gares, les ports de Ferré à la nuit bleutée des Corbeaux de Rimbaud jusqu’aux chaudes lumières des bordels ou des amours adolescentes des Pensionnaires chantées par Verlaine.


Dans ce quartier de Stalingrad, dans une ambiance de cabaret populaire, Hermon nous entraîne dans un voyage qui ne laisse pas indifférent. Après de telles rencontres, la ville en hiver nous semble plus humaine, moins inhospitalière. 


Olivier Pradel

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Compagnons d’enfer

Musiques de Léo Ferré, sur des poèmes de Rimbaud, Verlaine et Baudelaire

Compagnie Musiques en festival • 64, rue Lamarck • 75018 Paris

06 27 28 31 61

festivalmusic@free.fr

Chant : Michel Hermon

Accompagnement au piano : Christophe Brillaud

Lumières : Jacky Azencott

Péniche Opéra • 46, quai de Loire • 75019 Paris

Réservations : 01 53 35 07 77

Du 12 novembre au 13 décembre 2008, du mercredi au samedi à 20 h 30, relâche du dimanche au mardi

Durée : 1 h 10

17 € | 10 €

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher