Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 1998 2 10 /02 /février /1998 16:12

Impros au Chien

 

Cela fait deux fois de suite que je me rends aux soirées « Ce soir on improvise au Chien », au Théâtre du Chien-qui-Fume, et que je me régale.

 

theatre2-reduit-copie-2.jpg

 

Je rappelle le principe de ces spectacles : des comédiens – dont Philippe Alcamo, systématiquement présent – improvisent sur des thèmes choisis par le public et toujours différents, après une « répétition » de quelques minutes en coulisses, pendant laquelle des artistes chanteurs, musiciens, sculpteurs, peintres… se produisent sur scène.

 

Le genre de l’impro peut évidemment offrir le meilleur comme le pire.

 

Les deux dernières soirées étaient d’un grand cru. Celle avec Vincent Rocca, avec des thèmes comme « Vive la mort ! », « Défilé de mode », « La philosophie + Fin de vapeurs + Maladie d’amour » (!) ou « Le président et sa secrétaire + La glisse + Le confessionnal », a été une réussite totale et la plus finement comique que j’aie vue.

 

La dernière, avec Merle et Moulin et le groupe Rencontre (intermèdes musicaux) a été également très drôle avec les sujets « Gagnants au Loto », « Du rififi chez les ASSEDIC », « La Saint-Valentin », « Le coup de foudre + L’ennui » et « Mais il ne faut pas désespérer + L’amour + Que fait un poussin d’un mètre quatre-vingt-dix et de quatre-vingt-dix kilos ? Piou, piou ! + Madame, vos beaux yeux me font mourir d’amour, dit le bœuf à la grenouille + Je veux la paix » (!!!), où les comédiens ont eu l’idée grandiose de bâtir leur improvisation sur une révolte contre le public !

 

Décidément, l’écrin grenat du Théâtre du Chien-qui-fume continue de nous offrir des perles éclatantes, offertes avec professionnalisme et humour par Pierre Struillou et Franck Michallet. 

 

Vincent Cambier

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


« Ce soir on improvise au Chien »

Les vendredis 13 mars, 3 avril et 15 mai 1998

Le Chien qui fume • 75, rue des Teinturiers • Avignon

04 90 85 25 87

Partager cet article

Repost0

commentaires

Rechercher