Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 17:06

« Mon géant »

d’Aurélie Namur

« Et Blanche aussi »

de Félicie Artaud


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


mon-geant-300 Lansman éditeur

Collection : « Théâtre pour la jeunesse
Wallonie-Bruxelles »

36 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

9 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-994-1

Résumés :

Mon géant

Jeanne a trente ans. Elle revit pour nous les longs mois qu’elle a passés à sept ans dans un hôpital suite à un accident. Elle se souvient des bruits ouatés qui parvenaient dans sa chambre, de l’extravagante infirmière Madame Isis, et surtout de Géant, un grand bonhomme en tissu qui lui servait de compagnon de jeu. Peu à peu, les souvenirs prennent vie…

Et Blanche aussi

Blanche est une princesse parfaite dont personne n’a jamais entendu la voix. Sa vie, dans son palais entouré de murs invisibles, est une suite de rituels ordonnés et solitaires. Tout est maîtrisé, verrouillé, cadenassé. Pourtant, un jour, la voix s’échappe, le corps déraille, les portes s’ouvrent et, sous la poussée des éléments, le palais explose…

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières / Morlanwelz

Tél. 00 32 (0) 64 23 78 40

Partager cet article

Repost0
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 14:16

« Gars »

de Marie-Ève Perron


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


gars-300 Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

78 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

10 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-995-8

Voir aussi la critique de Cédric Enjalbert.

Résumé :

Un couple. GARS. FILLE. Une relation amoureuse. Une phrase : « Toi, pas toi, je sais plus. » Un choc. À travers l’histoire de ces deux personnages sur le chemin des retrouvailles, Marie‑Ève Perron triture et décortique le fantasmagorique amoureux. Lasse des histoires en peau de chagrin, des idéaux aseptisés, elle questionne et ébranle les évidences. Elle écorche les habitudes, raconte les phrases toutes faites, les certitudes et puis le vide, le sentiment de consommation… Sans minauderie, sans paroles plaintives, Gars est une plongée surprenante, pleine de malice et de poésie, dans les mécanismes contemporains de la vie à deux.

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 63-65, rue Royale • B-7141 Carnières / Morlanwelz

Tél. 00 32 (0) 64 23 78 40

Partager cet article

Repost0
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 09:55

« Juste trouver les mots »


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


juste-trouver-les-mots Lansman éditeur

Collection : « Théâtre en tête »

92 pages

Format : 14,5 cm × 20,5 cm

12 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282 — 993-4

Résumé :

Couarail, Guillaume Cayet — Qu’est-ce qu’il reste lorsque tout ferme ? Lorsque tout a été dit ? Quel rôle peut encore jouer le théâtre ? Surcharger de mots un espace évidé de corps ? Ou simplement se continuer dans la parole pour se nommer ailleurs, se « faire exister » à défaut d’exister vraiment.

Bro, Nora Monnet — Dans l’unité expérimentale de Bro, cité imaginaire où tout est transparent, les détenus négocient leur quotidien entre solitude et promiscuité.

Leader éclairé, Mercutio nous guide entre les murs d’un univers carcéral dont les frontières sont incertaines…

L’Enfer c’est les Utres, Romain Nicolas — La farce burlesque et chorale d’un enfermement de masse. Le village en entier, par peur de se faire voler ses choses par les Utres, par peur de perdre ce qu’il a, va se couper du monde peu à peu dans une course et un enfermement ininterrompus.

Si nous sommes, Marie-Ève Perron — Une célébration-consécration. Une séance photo pour souligner l’évènement. Ils sont dix. Proches et moins proches.

Rapidement… la parole éclate. Écorche. Chacun cherche à faire entendre ce qu’il est. Dans l’espoir d’une rencontre. Une vraie. Avec l’autre.

Objection, Pauline Peyrade — Au cœur d’une manifestation. Deux femmes, des C.R.S., et les voix obsédantes du quotidien. Un « texte-uppercut » qui interroge le corps féminin et ses représentations comme territoire d’affrontement intime et politique du combat féministe…

Un séjour, Grégo Pluym — Des chambres. Un séjour. Des voix dans les chambres, et quelqu’un qui s’interroge sur l’enfermement. Celui des maisons, des chambres, des murs, des corps, de l’esprit. Celui que l’on subit et dont on ne s’échappe jamais vraiment…

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières/Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

Partager cet article

Repost0
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 13:40

« Moby Dick »

de Paul Emond


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


moby-dick-300Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

40 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

9 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-990-3

Résumé :

Tiré du célèbre roman (1851) de Herman Melville, le monologue de Paul Emond fait revivre la poursuite forcenée de la baleine blanche par le ténébreux capitaine Achab. Évocation d’un combat de titans, d’une véritable lutte cosmique sur les mers.

Qui sont-ils, ce marin forcené et ce monstre énigmatique à la force démesurée ? Achab n’est-il qu’un dément ivre de vengeance ou est-il le rival entêté du Créateur, vouant son existence à la recherche et à la destruction du symbole même du mal ? Moby Dick représente-t-elle toute la malignité du monde ou n’est-ce pas elle qui, au contraire, incarne véritablement la puissance divine ?

Cette histoire fabuleuse est peut-être aussi le dernier grand mythe universel sorti de la plume d’un écrivain.

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières/Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

Partager cet article

Repost0
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 11:59

« Loin de Linden »

de Veronika Mabardi


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


loin-de-linden-300 Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

64 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

10 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-989-7

Résumé :

Les destins de Clairette et Eugénie les ont fait se croiser plusieurs fois dans le même village, à quelques kilomètres de Louvain. L’une est fille de général, l’autre d’adjudant ; l’une est francophone, l’autre flamande ; l’une a parcouru le monde, l’autre ne s’est jamais éloignée de son lieu de naissance. Elles ne sont en accord que sur une chose : elles n’ont rien à se dire…

J’ai demandé à mes grands-mères de me raconter leur vie. J’avais l’intuition qu’il y avait quelque chose à comprendre dans leurs paroles. Je voulais savoir pourquoi je me sentais « sans terre », tiraillée entre deux langues, deux classes sociales, deux façons de ressentir le monde. Elles ont ramassé leur vie pour que je puisse écrire. J’ai passé des heures à les écouter sans savoir ce qu’il fallait demander. Je n’osais pas évoquer leur rencontre, ou plutôt l’absence de rencontre puisqu’elles n’ont fait que se croiser. Je sentais qu’à cet endroit, quelque chose semblait trop douloureux pour être simplement raconté... et je reconnaissais, dans cette douleur, une part de moi-même. J’ai longtemps porté leurs paroles, sans savoir ce qu’il fallait en faire. Jusqu’au jour où j’ai pensé : « Je vais les convoquer dans une pièce, pour qu’elles n’aient plus d’autre choix que de se parler. ».

V. M.

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières /Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

Partager cet article

Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:17

« Titan »

d’Isabelle Richard-Taillant


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


titan-300Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

40 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

10 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-988-0

Résumé :

À la mort de son père, Titan, dix ans, se retrouve seul face à l’inconnu, tandis que sa mère s’est enfermée dans sa chambre depuis deux jours et refuse de parler à qui que ce soit avant l’enterrement. Alors que ni ses frères ni son grand-père ne répondent à ses questions, Titan s’interroge sur le sens profond de ce que le prêtre lui a laissé entendre, mais aussi sur l’attitude de sa famille. Car si personne ne s’exprime, tous, à l’exception de Titan, semblent comprendre ce qu’il se passe. Il se sent donc perdu et tente désespérément d’éclaircir le mystère. Une intervention aussi singulière qu’inattendue va lui permettre d’y voir plus clair…

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières / Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

Partager cet article

Repost0
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 12:29

« Filiations ou les Enfants du silence »

de Leila Anis


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


filiations-300Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

36 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

9 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282- 992-7

Résumé :

Deux trajectoires qui se croisent : une « fille » exilée et un « fils » né après l’exil forcé de ses géniteurs. Y a-t-il un rapport entre filiation et identité ? Y a-t-il une mémoire par-delà la fuite, le silence et la « double absence » de l’entre-deux-terres ? de l’entre-Nord-Sud ? Quelle est l’identité commune et contradictoire des filles et des fils de nulle part, nés d’une filiation accidentée ? Ensemble, Leïla Anis (auteur) et Karim Hammiche (metteur en scène) se sont posé ces questions, creusant les mécanismes de la construction identitaire, de l’adolescence à l’âge adulte, face à la rupture avec le père. Dans ce « rêve éclaté », les mots viennent s’agglutiner les uns aux autres, s’effleurer puis se heurter violemment, comme le ferait le flot des images intérieures lors d’une nuit d’insomnie.

Les Trois Coups


Lire aussi la critique du spectacle par Laura Plas.


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières / Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

Partager cet article

Repost0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 20:23

« Des pieds et des mains »

« La Chute de l’escargot »

« Tuer le moustique »

de Martin Bellemare


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


des-pieds-et-des-mains-300 Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

82 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

12 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-979-8

Résumé :

Des pieds et des mains

Elle n’a qu’une main. Lui n’a qu’un pied. Aussi rapidement que magiquement, ils rétablissent la situation. Le voilà avec deux pieds, la voilà avec deux mains. Aussitôt, ils décident d’ouvrir une fabrique. Accourent alors la Sourde Oreille, la Femme sans nez, le Pied mariton, et un monsieur tout résigné, l’Homme sans bras. Vite, Elle et Lui se mettent à la fabrication de ce qui leur manque. Jusqu’à ce qu’arrivent l’Inspecteur et l’Inspectrice…

La Chute de l’escargot

Un groupe de personnages enthousiastes, tout en vitesse, est prêt à commencer la pièce. Ils ont tout placé, se sont échauffés. Ils en sont à dire le titre. Mais ils sont freinés dans leur élan par un autre qui n’a pas la vitesse de cet enthousiasme. Il est silencieux. A-t-il perdu sa langue ?

Tuer le moustique

Dans un cerveau, entre une partie d’échecs et un moustique dérangeant, quatre pensées colorées se disputent le rôle de meneuse. Qui d’Obsession, Perception, Curiosité ou Imagination l’emportera ?

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières / Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

http://www.lansman.org/editions/index.php

Partager cet article

Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 15:13

« L’Ami des Belges »

« Scalpons les crânes plats »

« Pédagogie de la très grande peur (en 22 chapitres) »

de Jean-Marie Piemme


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


ami-des-belges-300Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

64 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

10 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282- 991-0

Résumé :

L’Ami des Belges

Le patron français d’un grand groupe industrialo-commercial décide d’acquérir la nationalité belge. Les bonnes raisons de devenir belge ne manquent pas, surtout quand on pèse de trente à quarante milliards d’euros. Alors qu’il se rend à Bruxelles pour négocier sa naturalisation avec les autorités, sa voiture tombe en panne dans la campagne.

Scalpons les crânes plats

Léa se méfie du monde où elle vit. Elle n’a pas sa langue en poche, surtout quand on lui pose un lapin. Elle va fêter son 27e anniversaire, un âge dangereux si on tient compte du fait que de grandes stars de la chanson – Amy Winehouse par exemple – sont mortes à cet âge-là. Léa voudrait rendre un vibrant hommage à Amy.

Pédagogie de la très grande peur

Il faut faire de la pédagogie, il faut enseigner la peur aux enfants dès leur très jeune âge. C’est ce que pense un homme terrifié qui décide de montrer la figure du Mal à son très jeune fils et l’emmène voir l’entrée en prison d’un terroriste condamné à une lourde peine. Voici l’ogre, dit le père. Mais que voit l’enfant ?

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières / Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

http://www.lansman.org/editions/index.php

Partager cet article

Repost0
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 11:52

« Bettencourt Boulevard
ou Une histoire de France »
de Michel Vinaver


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


michel-vinaver-615 ted-paczula

Michel Vinaver | © Ted Paczula

En librairie, le 3 septembre 2014

Collection « Scène ouverte »

136 pages

13 euros

I.S.B.N. 978-2-85181-848-5

Diffusion Actes Sud

Cette pièce dont le sujet est tiré de l’actualité la plus brûlante rassemble, chemin faisant, les éternels composants des légendes et des mythes. Les auteurs de la Grèce ancienne faisaient parfois intervenir, pour clore leurs pièces, un dieu ou une déesse. Dans le cas de l’affaire dite Bettencourt, l’issue, incertaine, est dans les mains de l’appareil de justice auquel s’adjoignent les ressources de l’expertise médicale.

Ce qui intéresse Michel Vinaver est son présent mais aussi son passé, ses racines dans l’histoire de France des cent dernières années et ses prolongements où l’intime, le politique et l’économique se mêlent indissolublement. Le comique sans cesse affleure, mais tout autant le tragique, dans la chaîne d’épisodes de cette saga passionnante : ceux et celles qui ont fait la une des journaux, que nous avons entendus à la radio ou vus à la télévision, défilent sur scène –un peu comme à l’époque de Shakespeare, quand celui-ci constatait que le monde est une scène dont nous sommes les acteurs et les spectateurs.

De quel côté nous trouvons-nous ?

Michel Vinaver :

Né en 1927 à Paris. Il est d’abord romancier avec Lataume et l’Objecteur publié en 1950 et 1951 chez Gallimard. Entre 1953 et 1980, il est cadre supérieur, puis directeur général de Gillette. Il mènera son activité de cadre et celle d’écrivain de front. Sa première pièce, les Coréens, est créée en 1956 par Roger Planchon. D’autres pièces  Par-dessus bord, la Demande d’emploi, les Travaux et les Jours, 11 septembre 2001 – et d’autres grands metteurs en scène (Antoine Vitez, Jacques Lassalle, Alain Françon…) suivront.

Il a également adapté de nombreux auteurs classiques ou contemporains : Sophocle, Euripide, Shakespeare, Dekker, Gorki, Erdman ou encore Botho Strauss.

De 1982 à 1991, il est professeur dans les départements d’études théâtrales de Paris‑III puis Paris‑VIII. En 2012, il publie sa correspondance avec Albert Camus, des lettres échangées entre 1946 et 1957 sur, notamment, le thème de l’engagement.

Le dramaturge-écrivain a reçu en 1950 le prix Fénéon, en 2004 le prix S.A.C.D. et en 2006 le grand prix du Théâtre de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.

Recueilli par

Les Trois Coups


Lire aussi « Molière et son dernier sursaut », de Molière et Michel Vinaver (critique), espace Alya à Avignon, Avignon Off 2008

Lire aussi « Nina, c’est autre chose », de Michel Vinaver (critique), Théâtre national de la Colline à Paris

Lire aussi « Par-dessus bord », de Michel Vinaver paraîtra le 18 décembre 2009 chez L’Arche éditeur (annonce)

Lire aussi « Par-dessus bord », de Michel Vinaver (critique), T.N.P. à Villeurbanne

Lire aussi « Par-dessus bord », de Michel Vinaver au T.N.P. de Villeurbanne (annonce)

Lire aussi « King », de Michel Vinaver (critique), Théâtre de la Commune à Aubervilliers

Lire aussi « Les Travaux et les Jours », de Michel Vinaver (critique), Off d’Avignon 2012, Théâtre des Lucioles à Avignon

Lire aussi « Dissident, il va sans dire », de Michel Vinaver (critique), La Barraca Zem à Lille


http://www.arche-editeur.com/

Partager cet article

Repost0

Rechercher