Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 12:54

« Made in Dignity »

de Brigitte Jacobs


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

Théâtre

36 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

9 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-944-6

made-in-dignity-300Résumé :

Un carnet, sorte de journal intime, qu’un garçon de seize ans a laissé traîner sur la table de la cuisine. Un coup d’œil du père… et tout son monde qui s’écroule. Car la perception de l’autre qu’on reçoit comme ça, d’un coup, en pleine face, ça fait mal. Très mal. Surtout quand la porte ne veut pas s’ouvrir pour tenter d’établir un dialogue et de comprendre. Alors ne reste que le monologue douloureux d’un père face à lui-même, à sa vie, à ses errances… Les mots de Brigitte Jacobs sont simples, quotidiens. Elle porte un regard sans concessions sur son personnage. Avec un humour qui met en lumière le revers du masque de l’homme qui souffre.

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières-Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

http://www.lansman.org/editions/index.php

Partager cet article

Repost0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 13:49

« Fille de »

de Leïla Anis


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

Théâtre

36 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

9 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-942-2

fille-de-300 Résumé :

L’exil porte souvent en lui tant de contradictions et fait faire tant de contorsions qu’on préfère souvent le taire. Pourquoi raconter qu’on est un étranger de partout, ni d’ici ni de là-bas ? Ça intéresse qui une fille de l’entre-rien ? Pourtant, Leïla Anis relève le défi avec dignité. Les mots de Fille de, réminiscences ténues et souvenirs fantasmés d’une adolescence, posent la question de l’exil au féminin et des stéréotypes de genre. Ici, à 16 ans, l’exil est un accident qui remet en jeu les possibles, et un nouveau devenir de femme s’écrit au nom de toutes celles dont les voix sont aujourd’hui mutilées.

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières-Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

http://www.lansman.org/editions/index.php

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 14:14

« Migrants »

de Sonia Ristic


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


Lansman éditeur

Collection : « Le Tarmac chez Lansman »

Théâtre

56 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

10 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-943-9

migrants-300 Résumé :

Quelque part, sur des routes poussiéreuses, une jeune fille qui rêve de voir le monde, un enfant ayant fêté ses douze ans sous les bombes, une Tzigane dont le campement a été détruit par des hommes en uniforme et un jeune homme portant la lettre-testament et les cendres de sa mère pendue… Chacun sur sa route et toutes les routes menant à la mer. Puis les passeurs, le chœur des migrants anonymes et la traversée. De l’autre côté, ni terre promise ni monde meilleur, mais un centre de rétention. Ce pourrait être Sangatte, ou Lampedusa. Dans cet hors-temps, hors-espace de l’attente administrative, des liens se créent entre les migrants, des amitiés et des amours naissent, une famille se dessine…

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières-Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

http://www.lansman.org/editions/index.php

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 10:32

« Vikim »

de Céline Delbecq


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


Éditeur : Lansman éditeur

Collection : « C.N.R.T. »

Fiction

64 pages

Format : 14,5 cm × 20,5 cm

Prix public : 10 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-939-2

vikim-couv Résumé :

En novembre 2010, le jeune auteur dramatique belge Céline Delbecq est en résidence d’écriture à Mariemont. En principe pour travailler avec deux comédiens sur sa nouvelle pièce, Kim. Au même moment, la créatrice lumière de la compagnie, Laurence Adam, se meurt d’une tumeur au cerveau dans une unité de soins palliatifs, à une centaine de kilomètres de là. Céline est partagée entre le désir de mener à bien son projet professionnel et le besoin d’accompagner dans ses derniers instants son amie Laurence, que, familièrement, elle surnomme « le Viking ». En quelque sorte écartelée entre Kim et le Viking… d’où le titre Vikim de ce journal très intime, non conçu au départ pour une publication, à qui elle confie ces moments douloureux qu’elle n’oubliera jamais. Un témoignage-hommage sobre, sombre et émouvant, dominé cependant, au-delà de la souffrance, par un profond sentiment d’amitié et d’humanité qu’elle a pu partager avec tous ceux qui ont également accompagné le calvaire de leur amie commune.

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières / Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

http://www.lansman.org/editions/index.php

Partager cet article

Repost0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 11:28

« Little Boy en trois temps »

de Camille Rebetez


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


little-boy-300Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

Genre : Jeune public

40 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

10 euros

I.S.B.N. : 978-2-87282-940-8

Résumé :

Ptit Louis est un mec pas de chance. On l’a largué dans un entre-deux avec des cabossés de la vie à peine sortis de l’âge bête. Sa mère est morte, à Ptit Louis ; son père vaguement intubé. De quoi se dire qu’il vaudrait peut-être mieux tout arrêter ! Est-ce que ça vaut vraiment la peine de grandir dans un monde où les bombes portent des noms de petit garçon ? Allez, encore deux trois canettes de soda et on débranche ! Sauf que, dans Little Boy en trois temps, les bulles piquent la gorge et que l’entre-deux dans lequel végète Ptit Louis est peuplé d’oiseaux assez gauches pour être attachants.

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières / Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 22:24

« Bandonéon– À quoi bon danser le tango ? »

de Raimund Hoghe


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


bandoneon-couv-300 144 pages

Prix : 18 €

978-2-85181-800-3

Format : 13,5 cm × 21 cm

« On n’arrête pas de réduire – jusqu’à ce que ne restent que des choses petites, simples. » Réduire sans rapetisser. Même la langue. Nombre de paroles et de phrases sont devenues superflues. Ce sont des images qui les remplacent.

Lorsque au début des années 1980 ce livre paraissait en Allemagne, longtemps avant les Histoires de théâtre dansé, Pina Bausch n’était connue que des initiés. Certes, quelques-uns de ses spectacles avaient fait sensation, mais peu de personnes anticipaient l’influence profonde que son travail artistique allait exercer sur le théâtre du monde entier.

Raimund Hoghe fut à l’époque son dramaturge – son conseiller, son porteur d’idées, celui qui contrôlait et enrichissait le travail de jour en jour. Son journal et les photos de Ulli Weiss témoignent d’un processus de création, en l’occurrence de Bandonéon, qui est devenu familier au théâtre – entrer en répétition sans texte ou livret établi et construire la « pièce » pas à pas en fonction des contributions des danseurs et de tous ceux qui participent au travail. Ce livre est une source inestimable pour comprendre le travail de Pina Bausch. De même les photos de Ulli Weiss : leur beauté n’a pas pris une ride. Plus que jamais, on comprend pourquoi cette compagnie, avec ses talents, pouvait conquérir le monde entier et exercer jusqu’à aujourd’hui toute son influence.

Raimund Hoghe

Danseur, chorégraphe de danse contemporaine et metteur en scène allemand, Raimund Hoghe est né en 1949 à Wuppertal et vit à Düsseldorf. D’abord écrivain pour le journal Die Zeit, et, pendant un long moment, dramaturge de Pina Bausch au Tanztheater Wuppertal de 1980 à 1990, son travail est présenté à travers le monde. En 1992, il commence à collaborer avec l’artiste Luca Giacomo Schulte avec qui il travaille encore aujourd’hui. Les œuvres de Raimund Hoghe rencontrent un grand succès et reçoivent de nombreux prix comme, en France, le prix de la Critique en 2006. Bien connu du public montpelliérain depuis 1999, Raimund Hoghe a créé la plupart de ses pièces au festival Montpellier danse.

Les Trois Coups


L’Arche éditeur • 86, rue Bonaparte • 75006 Paris

Téléphone +33 (0)1 46 33 45 44

Télécopie +33 (0)1 46 33 56 40

Site internet : http://www.arche-editeur.com

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 21:18

Une question récurrente

et toujours urgente


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


« Théâtre et jeunes spectateurs : itinéraires, enjeux et questions artistiques

par l’Association du théâtre pour l’enfance et la jeunesse (A.T.E.J.)

Éd. Lansman

122 pages

Format : 16 cm × 21 cm

11 €

I.S.B.N. : 978-2-87282-920-0

theatre-et-jeunes-spectateurs Cet ouvrage collectif est un vibrant plaidoyer en faveur d’une reconnaissance de la spécificité du théâtre, face à la tentation hégémonique d’un spectacle polymorphe, et de l’importance d’un accompagnement des jeunes spectateurs dans sa découverte.

Cette publication interroge en profondeur, de la mémoire des origines aux questions esthétiques et dramaturgiques les plus actuelles, le développement contrasté et les perspectives artistiques d’une composante particulièrement active du théâtre aujourd’hui.

Composée essentiellement de témoignages de metteurs en scène, d’auteurs, de pédagogues, enrichis de références à la psychanalyse, elle étudie à la fois l’histoire du théâtre pour le jeune public, de ses racines militantes à un présent difficile, la diversité et la richesse des formes qu’il a prises en Europe et dans le monde, la baisse constante et regrettable de la part qui lui est dévolue dans les budgets de la culture, signe de sa perte de lisibilité. Un véritable état des lieux fortement documenté. Or, pour les auteurs, ce théâtre-là est irremplaçable, et former l’esprit du jeune spectateur est œuvre de salut public.

Pour une école du spectateur

Écoutons Maurice Yendt, président de l’association, ancien directeur du Théâtre des Jeunes-Années à Lyon et fondateur des Rencontres internationales du théâtre pour l’enfance et la jeunesse : « Il n’y a pas de spécificité du théâtre jeune public, car ce n’est pas un genre à part entière et, de toutes façons, ni sur le plan esthétique ni sur celui des œuvres. Mais un des objectifs de cet ouvrage est d’identifier ce qui se cache derrière la profusion de spectacles pour le jeune public : un marché du produit culturel qui occulte le sens et les enjeux. Aujourd’hui, ce sont les diffuseurs qui dominent, et les artistes, pourtant à l’initiative des propositions artistiques, ne sont plus guère que des prestataires de service. Nous assistons (et dénonçons) cette inversion du rapport création/diffusion.

Il est nécessaire de développer l’accès aux œuvres par des actions d’ordre structurel (lieux, festivals…) ainsi que des processus d’accompagnement spécifique pour ce jeune public. Le jeune spectateur doit pouvoir développer une activité autonome du théâtre, et celui-ci doit être considéré comme une pratique artistique à part entière qui se suffit à elle-même. Car la familiarité, dès l’enfance, avec des œuvres de théâtre provoque en elle-même des démarches artistiques. Toute pratique d’un langage artistique induit des démarches liées à la nature de ce langage.

Or, aujourd’hui, l’éducation artistique, volontiers indifférenciée, ne permet ni approfondissement personnel ni démarche artistique individuelle. Pour cela, il faudrait des approches différenciées et non globalisantes. Il en va de la place du théâtre dans la société. Il faut pour que le théâtre vive des spectateurs avertis. »

Rendez-vous à la Maison Jean-Vilar (Avignon) lundi 15 juillet 2013 à 17 heures

Une rencontre pour des paroles entrecroisées autour de ce livre aura lieu à la Maison Jean-Vilar ce lundi 15 juillet, en plein Festival d’Avignon. Avec la participation de Pierre Blaise, metteur en scène, Bruno Castan, auteur et metteur en scène, Jean-Claude Lallias, conseiller pour le théâtre au C.N.D.P., Émile Lansman, éditeur, Maurice Yendt, auteur et metteur en scène, etc… 

Trina Mounier


http://maisonjeanvilar.org/public/02_maison_jv/index_infos.html

Partager cet article

Repost0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 18:25

« Les Mangeuses de chocolat »

de Philippe Blasband


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


mangeuses-de-chocolat-couvRéédition

Lansman éditeur

Collection : « Théâtre à vif »

Théâtre

36 pages

Format : 11,6 cm × 20,5 cm

9 euros

I.S.B.N. 978-2-87282-921-7

Résumé :

Dans ce singulier groupe de thérapie, trois jeunes femmes – Marielle, Élodie et Liliane – doivent en principe soigner leur dépendance au chocolat. Mais elles refusent l’idée qu’un évènement « déclencheur » soit à l’origine de leur chocolatomanie. La thérapeute assiste, impuissante, à une véritable mutinerie qui remet son propre rôle en question. Elle finit par se laisser aller à des confidences contraires à toute déontologie… Un texte drôle et impertinent, devenu, depuis sa publication en 1996, un « classique » à la scène et dans les cours de théâtre.

Recueilli par

Les Trois Coups


Lansman éditeur • 65, rue Royale • B-7141 Carnières-Morlanwelz

Tél. (32-64) 23 78 40

http://www.lansman.org/editions/index.php

Partager cet article

Repost0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 13:30

« Une répétition du “Sacre” »

de Pina Bausch


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


Coffret avec livret en français / anglais / allemand

+ D.V.D.

Un livret de 96 pages

Prix : 32 €

978-2-85181-798-3

Format : 13,5 cm × 21 cm

une-repetition-du-sacre-couvLors du tournage de son film la Plainte de l’impératrice, Pina Bausch apprend que la danseuse interprétant le rôle de la victime dans le Sacre du printemps est tombée malade. La représentation étant prévue pour le lendemain, Pina Bausch interrompt aussitôt son tournage pour organiser une répétition spéciale et préparer Kyomi Ichida pour ce rôle. Quelques membres de l’équipe du tournage se rendent également dans la salle. Ils profitent de cette occasion pour filmer la séance de travail en cours. Pas à pas, geste après geste, Pina Bausch fait évoluer Kyomi Ichida d’une étape à l’autre dans cette scène clé de l’œuvre. Le calme, la concentration qui accompagne cette répétition, sont exemplaires. Quant à la beauté et l’originalité des propositions chorégraphiques de Pina Bausch, elles s’expriment avec une force extraordinaire.

Les Trois Coups


L’Arche éditeur • 86, rue Bonaparte • 75006 Paris

Téléphone +33 (0)1 46 33 45 44

Télécopie +33 (0)1 46 33 56 40

Site internet : http://www.arche-editeur.com

Partager cet article

Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 12:30

« Journal d’Amérique »

de Bertolt Brecht


Annonce de parution

Les Trois Coups.com


352 pages

25 €

978-2-85181-801-0

Format : 13,5 cm × 21 cm

journal-damerique-couv Dès le soir du 29 février 1933, deux jours après l’incendie du Reichstag et le début du règne dictatorial de Hitler, Bertolt Brecht et sa famille fuirent l’Allemagne. Plusieurs années durant, ils restèrent en Scandinavie. Avec l’avancée des armées allemandes, le danger les poursuivait comme leur ombre. En mai 1941, la famille obtenait des visas pour les États-Unis, et c’est lors du voyage de Vladivostok à Los Angeles, sur un bateau suédois, que Brecht apprit l’attaque de l’Union soviétique par l’Allemagne.

C’est dans ce contexte que Brecht arrive en Californie et commence son Journal d’Amérique. Celui-ci fait partie des journaux tenus de 1938 à 1955 qui ont paru en 1976 dans une première édition française sous le titre Journal de travail.

Son regard sur l’Amérique montre bien les difficultés des émigrés européens dans le royaume de la fabrication des rêves. Brecht n’y a jamais pris racine, mais tout ce qu’il rapporte, observe et scrute nous donne non seulement une image fidèle des émigrés de l’époque, mais aussi celle, toujours actuelle, de ce pays des possibilités illimitées. Évidemment il travaille pour Hollywood mais sans grand succès, évidemment il cherche des productions pour ses pièces, mais là encore le succès n’est pas au rendez-vous. Le Journal est donc aussi une sorte d’ersatz. La politique joue dans ses observations un rôle prépondérant. Son regard – impitoyable et analytique – d’une Allemagne (et au-delà d’une Europe) mise en cendres par des forces intérieures et extérieures porte toujours aujourd’hui.

Un regard distancié sur l’Europe par un exilé aux U.S.A. / un regard distancié sur les États-Unis par un exilé allemand (apatride).

Un témoignage d’un Allemand anéanti par une idéologie, la détresse du peuple allemand transparaît dans le récit de Brecht.

Un récit de voyage et d’aventures avec de nombreuses pérégrinations (Scandinavie, Moscou, Vladivostok, Pacifique, Philippines, Californie, New York…).

Une approche particulière du milieu intellectuel allemand réfugié aux États-Unis et une confrontation à l’industrie du cinéma américain.

Des textes accompagnés de photos et extraits de presse, parfois ajoutés ultérieurement.

Les Trois Coups


L’Arche éditeur • 86, rue Bonaparte • 75006 Paris

Téléphone +33 (0)1 46 33 45 44

Télécopie +33 (0)1 46 33 56 40

Site internet : http://www.arche-editeur.com

Partager cet article

Repost0

Rechercher